Wayne Madsen : « La CIA a toujours servi les intérêts de Wall Street »

Publié le par Mohsen Abdelmoumen

Wayne Madsen. DR.

Wayne Madsen. DR.

Mohsen Abdelmoumen : D’après vous, quand on voit les multiples manifestations anti-Trump aux États-Unis après l’élection de Donald Trump à la présidence, assistons-nous à une révolution colorée ?

Wayne Madsen : Il s’agit de la révolution de couleur classique financée par Soros. Soros finance MoveOn.org, Black Lives Matter, Demos et d’autres de ses groupes pour produire des manifestants et publie même des annonces dans des journaux à la recherche de chauffeurs payés et de coordinateurs de protestation.

Dans votre livre très pertinent consacré à George Soros : Soros : Quantum of Chaos, vous dévoilez le véritable visage de ce personnage qui est le fer de lance de plusieurs opérations de déstabilisation dans le monde. D’où vient tout le pouvoir que détient ce criminel et pourquoi est-il intouchable ?

Soros est très riche et est en fait une façade pour une personne encore plus puissante et riche, Evelyn de Rothschild avec sa famille. Ce sont tous les vrais maîtres marionnettistes du monde.

Soros reste une pièce maîtresse dans le dispositif anti-Trump. Trump peut-il lui résister ?

Trump est en réalité actuellement entouré de gens qui serviront dans son administration et qui seront fidèles aux maîtres marionnettistes Soros-Rothschild et certainement pas à Trump.

Peut-on dire que le monde occulte est plus puissant que les institutions légales ?

Les sociétés secrètes avec leurs rituels fous ont été le fléau de l’existence humaine depuis le temps du Sanhédrin et des Pharisiens en Palestine et les cultes dionysiaques de la vallée du Nil et de la région méditerranéenne.

Dans votre livre ISIS is US – The Shocking Truth Behind the Army of Terror,vous détaillez les relations entre les USA et ISIS/Daesh. Quel est l’élément déclencheur qui vous a mis sur cette piste ?

Le conseiller en sécurité nationale de Trump, le lieutenant-général Michael Flynn, a révélé que les États-Unis apportaient leur soutien à ISIS et il a été forcé de démissionner. Mes propres sources au Moyen-Orient ont confirmé cela bien avant que Flynn fasse sa déclaration publique et soit congédié par Obama de son poste de chef de l’Agence de renseignement de la Défense.

Vous évoquez le Sahara Occidental et l’implication des Clinton dans un deal avec le royaume du Maroc alors que cette affaire relève de l’ONU. Les Clinton ne sont-ils pas hors-la-loi tels Bonnie and Clyde en soutenant le Maroc contre le peuple sahraoui et contre les résolutions de l’ONU ?

Les Clinton ont reçu au moins 12 millions de dollars du gouvernement marocain en échange de leur fidélité à l’ordre du jour marocain, qui inclut l’annexion permanente du Sahara occidental en tant que «Province du Sud». Le Maroc et Israël partagent la même politique en annexant illégalement des territoires occupés.

Selon vos diverses analyses très intéressantes, peut-on affirmer que le gouvernement mondial ou les faux prophètes du nouvel ordre mondial sont les vrais décideurs de ce monde ?

J’en ai déjà parlé, Soros/Rothschild. D’autres sont les Bilderberg, le Bohemian Club, et le Council on Foreign Relations et leurs homologues.

Vous connaissez très bien certaines agences américaines de renseignement telles la NSA. Ces agences de renseignement servent-elles les intérêts des États-Unis ou plutôt les intérêts de l’oligarchie ?

La CIA a toujours servi les intérêts de Wall Street. La NSA sert maintenant les intérêts du réseau mondial de sécurité qu’elle dirige.

Vous avez été officier dans l’US Navy. Le whistleblower (lanceur d’alerte) que vous êtes aujourd’hui est-il né après votre carrière militaire ou bien avant ?

Avant. J’étais un whistleblower du FBI-Navy en 1982 et j’ai aidé à découvrir un réseau pédophile majeur dans la marine américaine qui a atteint la Maison Blanche de Reagan-Bush et a été finalement exposé dans le Washington Times en 1988-89. Ma dénonciation m’a coûté ma carrière dans la Marine, et une série subséquente d’emplois assez mauvais.

Dans la récente élection américaine, on a assisté à la faillite des médias de masse malgré leurs manipulations et leurs faux sondages. L’un des piliers de l’oligarchie mondiale ne s’est-il pas effondré sous nos yeux ? N’assistons-nous pas à un moment historique annonciateur de la fin du nouvel ordre mondial et de son produit purement capitaliste, la mondialisation ?

99% des grands journaux ont soutenu Clinton. De nombreuses sources alternatives de nouvelles ont soutenu Trump. Nous assistons à un déplacement massif des journaux et de la TV et des sites Web d’entreprise vers les médias alternatifs, dont WayneMadsenReport.com qui a été proéminent depuis sa fondation en 2005.

Snowden a dénoncé le programme Prism et vous avez dénoncé le programme Echelon qui servent l’un et l’autre les intérêts de la caste oligarchique mondiale. Ce que l’on sait n’est-il pas seulement la partie immergée de l’iceberg ?

Ce qui est encore relativement inconnu, c’est la coopération étroite entre la NSA et des entreprises privées comme Microsoft, Apple, Google, Facebook et les grandes entreprises de télécommunications. C’est même beaucoup plus grand que ce que décrivent les documents de Snowden.

La quantité et surtout la qualité de vos rapports nous dévoilent un monde inconnu par des millions d’êtres humains. Comment toutes ces vérités ont-elles pu être cachées ?

Les principaux médias collaborent avec le gouvernement pour couvrir les événements d’actualité.

Je conseille à tout le monde de lire le Wayne Madsen Report ainsi que vos livres et de suivre vos diverses interventions dans les médias alternatifs. Comment expliquez-vous que nous, les résistants à ce que je nomme la caste oligarchique fasciste, sommes nommés « théoriciens du complot » ou « conspirationnistes » ? Ce concept est-il la seule arme des impérialistes fascistes pour réduire au silence tous ceux qui leur résistent et pour renforcer les rangs de ceux dont qui ont subi un lavage de cerveau, les «brainwasheds» ?

Le terme théoricien du complot a été développé par la CIA au milieu des années 1960 pour ridiculiser ceux qui croyaient qu’il y avait un grand rôle gouvernemental dans l’assassinat du Président Kennedy. Il a été utilisé depuis lors pour décrire les chercheurs légitimes sur l’Iran-Contra, le 9/11, et d’autres crimes de l’Etat profond.

Votre livre The Star and The Sword est l’un des rares à évoquer les liens intimes et opaques entre l’entité sioniste d’Israël et l’Arabie Saoudite. Vous avancez qu’ils organisent des attentats sous fausse bannière, dont celui du 11/9. Quelle sont l’origine et la nature de cette alliance stratégique israélo-saoudienne ? Pensez-vous que la loi JASTA va aboutir ou bien va-t-elle être contrée par les alliés sionistes de l’Arabie Saoudite ? Le fait que les USA et les Occidentaux ferment les yeux sur la guerre criminelle que mènent les Saoudiens au Yémen n’est-il pas dû au poids du lobby sioniste ?

L’alliance sioniste-wahhabite/saoudienne remonte à Ibn Saoud qui a écrit aux dirigeants britanniques et sionistes qu’il ne s’opposait pas à une patrie juive en Palestine tant qu’elle ne revendiquait pas le territoire saoudien sur la rive orientale du golfe d’Aqaba. La relation a toujours été étroite, sauf du temps du roi Faisal, qui a été comme par hasard visé dans le visage et tué par un parent.

Avez-vous subi des pressions ou des menaces par rapport au remarquable travail que vous faites ? Si oui, comment le vivez-vous ?

J’ai été forcé de déménager de mon domicile à Washington parce que l’administration sortante d’Obama exerçait des pressions sur certaines organisations médiatiques pour lesquelles je travaillais. Il s’agissait de RT (accord de contribution annulé) et Al Jazeera America (qui n’existe plus).

Le FBI est entré dans mon appartement à Washington au moins deux fois et j’ai reçu leur visite trois fois dans mon nouveau domicile en Floride.

J’ai été informé de 3 menaces personnelles à Washington.

J’ignore toutes ces pressions et je continue d’exercer la liberté de la presse.

Êtes-vous optimiste ou bien pensez-vous que le projet sataniste de l’oligarchie a encore une capacité de nuisance qui peut plonger le monde dans le chaos ?

Comme avec les blattes qui détestent la lumière, les ombres du pouvoir secret ne peuvent pas supporter ce qu’on appelle le désinfectant du soleil. La lumière a toujours lutté contre l’obscurité et continuera à le faire.

Interview réalisée par Mohsen Abdelmoumen

Qui est Wayne Madsen ?

Wayne Madsen est un journaliste américain, commentateur de nouvelles télévisées, rédacteur en ligne de Wayne Madsen Report.com, journaliste d’investigation et auteur spécialisé dans le renseignement et les affaires internationales. À partir de 1997, après son service militaire en tant que lieutenant de la marine des États-Unis affecté aux missions de guerre anti-sous-marine et à l’Agence de sécurité nationale en tant qu’analyste de COMSEC, il a appliqué sa formation du renseignement militaire au journalisme d’investigation. Il a depuis écrit pour de nombreuses publications quotidiennes, hebdomadaires et mensuelles, y compris The Progressive, The Village Voice, Counterpunch, Philadelphia Inquirer, Houston Chronicle, Allentown Morning Call, Juneau Empire, Cleveland Plain Dealer, Real Clear Politics, Danbury Newstimes, Newsday et beaucoup d’autres. Tout au long de sa carrière journalistique, il a été un commentateur de télévision dans de nombreux programmes, dont 60 Minutes, Russia Today, Press TV et bien d’autres. Il a été un commentateur fréquent sur la politique et la sécurité nationale dans Fox News et est également apparu dans ABC, NBC, CBS, PBS, CNN, BBC, Al Jazeera et MS-NBC.

Il a été invité à témoigner devant la Chambre des représentants des États-Unis, au Tribunal pénal des Nations Unies pour le Rwanda et dans une enquête judiciaire du gouvernement français sur le terrorisme. Wayne Madsen a une expérience de trente-cinq ans dans les questions de sécurité. En tant qu’officier de marine des États-Unis, il a dirigé l’un des premiers programmes de sécurité informatique de la marine américaine. Il a ensuite travaillé pour l’Agence de sécurité nationale, le Naval Data Automation Command, le Département d’État, la RCA Corporation et la Computer Sciences Corporation. Wayne Madsen a été membre du Centre d’information sur la confidentialité électronique (EPIC), une organisation de défense des intérêts de la vie privée. Mr. Madsen est membre du National Press Club.

Wayne Madsen est l’auteur entre autres de The Handbook of Personal Data Protection (London: Macmillan, 1992), un ouvrage de référence reconnu sur le droit international de la protection des données ; Genocide and Covert Operations in Africa 1993-1999 (Edwin Mellen Press, 1999); co-auteur de America’s Nightmare: The Presidency of George Bush II (Dandelion, 2003); Forbidden Truth: U.S.-Taliban Secret Oil Diplomacy, Saudi Arabia and the Failed Search for bin Laden; auteur de Jaded Tasks: Big Oil, Black Ops & Brass PlatesOverthrow a Fascist Regime on $15 a DayThe star and the swordThe Manufacturing of a President: the CIA’s Insertion of Barack H. Obama, Jr. into the White HouseL’Affaire Petraeus; et National Security Agency Surveillance: Reflections and RevelationsSoros: Quantum of Chaos (2015); Unmasking ISIS: The Shocking Truth (2016).

Son site web: http://www.waynemadsenreport.com/

Published in English in American Herald Tribune, November 23, 2016: http://ahtribune.com/us/2016-election/1353-wayne-madsen.html

In Oximity: https://www.oximity.com/article/Wayne-Madsen-La-CIA-a-toujours-servi-l-1

In Palestine Solidarité: http://www.palestine-solidarite.org/analyses.mohsen_abdelmoumen.241116.htm

Publié dans Interviews