Aliénation et haine de l’étranger !

Publié le par Mohsen Abdelmoumen

Pin on Immigrants and Immigration

Nous avons traversé les mers et les contrées…

Hé ! Vous l’étranger ! Arrête de nous saouler avec tes histoires

On veut du fric, de l’oseille

Et puis tu connais l’aliénation

Nous sommes soumis et fiers de l’être

Les idées des étrangers, on n’aime pas

Nous avons des chaînes qu’on aime

On aime notre condition de soumis

De vos patries, on ne veut que les richesses

Ainsi va le monde !

Nous sommes de toutes les lâchetés, de toutes les trahisons

Le mensonge est structurel chez nous… Allez, va-t’en d'ici !

Pourquoi on se reproduit à ton avis

Lâcheté, trahison, mensonge, manipulation, hypocrisie, cupidité…etc.

C’est le carburant de notre misérable vie

Nous sommes malheureux et nous aimons notre condition

 Regardez nos contrées où se bouscule l’horreur avec ses multiples visages

Si votre patrie a produit des étrangers

La nôtre a enfanté toute la crasse de l’humanité

Nos rêves se réduisent à êtres des capotes usagers du capital

Nous sommes les fondements et les piliers d’un système corvidé

On vous exporte notre pseudo « démocratie » salonnarde

Et on vous pille jour et nuit

Ainsi va le monde !

Occident pédant et arrogant

Nous avons détruit vos pays grâce à vos traîtres

Et nous continuerons

Ainsi va le monde !

Nos populations sont aliénées et fières de l’être

Nos peuples vivent à crédit et ils jouent le jeu

Drôle de jeu… la vie

Ainsi va le monde

On a créé des ONG et des pansements humanitaires pour nous donner un peu de conscience

Celle de l’aliénation

Nous sommes de tous les séparatismes

Et gare à toi étranger !

Vous perturbez notre petite existence

Laissez-nous vivre avec nos mensonges et nos trahisons

Dégagez de nos horizons funestes

Les étrangers sont la cause de tous nos malheurs

Ces idées étranges qui veulent briser nos chaînes

Eh bien, on n’en veut pas !

On ne décide de rien ! On est heureux qu’on décide à notre place

En quoi cela vous concerne, étranger !

On est des usagers, des consommateurs dans la vie est programmée par la bourse et la banque

Nous sommes les serviteurs zélés et fières de l’être

Ainsi va le monde !

Occupez-vous à nous donner votre gaz, votre pétrole, bref toutes vos richesses

Nous, on vous fabrique la félonie et on détruit vos pays

Et le soleil que vous avez ramené de chez vous ne pourra jamais réchauffer nos rues

Remballez votre soleil dans vos poches !

On vous refuse le droit d’exister

Vous êtes juste un thème inépuisable, un fonds de commerce… un objet

Entre deux pipes capitalistes

On ressert le même plat, on s'offre le scalp de l’étranger et on essaie vaille que vaille de digérer notre aliénation

L’aliénation c’est nous !

Dégagez ! Vous l’étranger ! qui veut s’en prendre à notre chère aliénation

On tient à nos chaines comme aux prunelles de nos yeux

On est l’armée du capital et de l’empire

Laissez-nous vivre notre servitude et notre aliénation

Dégagez, dégagez, dégagez ! 

  

Mohsen Abdelmoumen

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :