Ce petit pays de l’Europe à partir duquel le Makhzen marocain attaque l’Algérie

Publié le par Mohsen Abdelmoumen

M6 Makhzen marocain

Le Makhzen marocain continue sa sale guerre contre l’Algérie et, cette fois, l’assaut est venu d’un petit pays d’Europe réputé pour être un paradis fiscal. En effet, le Luxembourg – puisque c’est de lui qu’il s’agit – n’a jamais éprouvé le moindre scrupule à recevoir en secret, pour les faire fructifier, les milliards des multinationales et des capitalistes qui veulent échapper à l’impôt, quand ce n’est pas l’argent sale de la criminalité et du terrorisme. Dans ce pays, l’adage disant que « l’argent n’a pas d’odeur » est d’application. Ainsi y accueille-t-on sans sourciller l’argent amassé par les trafiquants de drogue comme par exemple la narco-monarchie moyenâgeuse et rétrograde du Maroc qui inonde la planète de sa drogue et qui pratique le tourisme sexuel pour appâter tous les pervers friands de chair fraîche, ce Maroc qui abrite des félons comme Saïdani, Aboud et autres crapules, et qui finance Rachad, le Mak et tous les groupes anti-algériens. Il faut savoir que le Makhzen marocain mène la danse en étant présent dans toutes les manifestations organisées en Algérie par les traîtres de la nation. De Genève à Paris en passant par Bruxelles, le Makhzen est toujours là. Il offre même la logistique et l’argent aux organisations subversives anti-algériennes. La guerre de 4ème génération a été évoquée par le général de corps d’armée Saïd Changriha et les différents éditoriaux de la revue el djeich n’ont pas cessé de nous alerter sur les attaques qui visent l’Algérie. On remarque les différentes arrestations de réseaux entiers liés aux organisations terroristes Rachad et du Mak, des réseaux qui versent dans la subversion et qui sont très actifs sur la toile et sur le terrain avec des recrutements, des caches d’armes et de l’argent qui circule en milliards. Les différentes opérations des services de sécurité ont permis de démanteler de nombreux réseaux liés à ces nébuleuses financées et soutenues par le Makhzen marocain.

Mais voilà donc que le petit Luxembourg, chiure de mouche sur la mappemonde, rejoint la cabale anti-Algérie pour chanter à l’unisson avec la chorale habituelle les mêmes airs « démocratiques » et « droits-de-l’hommistes », airs concoctés dans les laboratoires de l’impérialisme et du sionisme et propagés par des cercles occultes qui veulent coûte-que-coûte démanteler notre patrie et notre armée, colonne vertébrale de notre pays. C’est ainsi qu’un torchon luxembourgeois, qui travaille sur commande pour des officines très discrètes et qui sert les intérêts impérialistes qui ciblent l’Algérie, a publié une série d’articles contre notre pays et son armée ainsi que ses services de renseignement, armée et services de renseignement algériens qui – rappelons-le – ont donné des leçons à toute la planète en matière de lutte antiterroriste au moment où de nombreux pays occidentaux font preuve d’un laxisme inqualifiable à l’encontre de ces terroristes installés confortablement en Occident et qui continuent leur prosélytisme au su et au vu de tout le monde.

Pour mieux comprendre quelle mouche a piqué les Luxembourgeois, il est intéressant de connaître le fait suivant : le 25 janvier dernier, le Luxembourg a signé un accord avec le Maroc dans le cadre d’un partenariat dans le domaine numérique afin de mettre leurs compétences en commun pour développer la digitalisation des services publics des deux pays. Le GovTech Lab du ministère de la Digitalisation/CTIE luxembourgeois et la Digital Factory de l’Agence marocaine du développement du digital se sont engagés à collaborer étroitement. La confiance numérique, l’inclusion numérique et les infrastructures numériques sont les objets de cette collaboration. Ce n’est donc pas un hasard si cet accord entre le Maroc et le Luxembourg a entraîné une certaine presse à vociférer contre l’Algérie. Au lieu de s’occuper des affaires luxembourgeoises, une feuille de chou prétentieusement appelée l’Essentiel s’est mis en tête de critiquer l’Algérie en entonnant le sempiternel refrain de la « démocratie », de la « liberté d’expression » et des « droits de l’homme », évoquant le cas de Nekkiche et s’attaquant à nos services de renseignement. Il faut noter cependant que, contrairement à ce qu’indique son nom, ce journal est loin d’être essentiel pour diffuser de l’information, car les peuples occidentaux vivent sous la domination capitaliste d’une minorité oligarchique et n’ont pas accès à une information objective, ils subissent sans même le savoir une propagande insolente qui leur lave le cerveau. Et les Luxembourgeois n’échappent pas à la règle. On ne s’étonnera donc pas de voir que ce canard luxembourgeois encouragé par les amours numériques de son pays avec le Maroc a rejoint la troupe folklorique anti-algérienne. Bien sûr, pas un mot sur les milliards déposés sur des comptes off shore, ni sur les scandales de pédophilie auxquels se livre la jet set occidentale dépourvue de toute moralité.

Pourtant ce ne sont pas les scandales financiers qui manquent dans ce petit pays de Cocagne pour les capitalistes. On a connu les LuxLeaks en 2014 qui, suite à une longue enquête menée par plusieurs journaux, avaient révélé des centaines d’accords fiscaux avantageux qui avaient été conclus par des cabinets d’audit avec l’administration fiscale luxembourgeoise – eh oui, le service des impôts luxembourgeois lui-même ! – au profit de nombreux clients qui voulaient échapper à l’impôt, la plupart étant des multinationales comme Amazon, Apple, Pepsi, Ikea, Heinz, Deutsche Bank, Disney, Skype, etc. En février dernier, suite à une nouvelle enquête, un consortium de journaux a mis à jour un autre scandale appelé cette fois l’OpenLux impliquant non seulement des multinationales mais aussi des particuliers, grands milliardaires et personnalités médiatiques, qui veulent optimiser leurs revenus, et, cerise sur le gâteau, la mafia italienne et la pègre russe, ainsi que la Ligue, parti d’extrême droite italien. Cette longue enquête fait état d’un total de 55 000 sociétés offshore, dont les actifs représentent la somme astronomique de 6 500 milliards d’euros. Ce n’est pas pour rien que le Luxembourg est classé dans le top 5 des paradis fiscaux.

Admettons que la presse luxembourgeoise éprouve quelque gêne à évoquer les scandales financiers récurrents de son pays. Il y aurait pourtant bien des articles à traiter au lieu de se mêler des affaires algériennes. Puisque le Luxembourg s’engage dans un partenariat avec le Maroc, pourquoi ne pas parler du trafic de drogue auquel se livre le roitelet d’opérette Mohammed VI, le roi des dealers ? Pourquoi ne pas aborder le thème de l’emprisonnement et de la torture en prison des opposants marocains ? Pourquoi ne pas se pencher sur cette monarchie désuète qui occupe un territoire qui n’est pas le sien, et qui bafoue les droits du peuple sahraoui en maltraitant des femmes et des hommes qui veulent leur indépendance et qui ont tout simplement le droit de vivre libres comme tous les peuples ? Nous avons tous vu les images terribles de ces milliers d’enfants marocains qui ont fui le Maroc pour rejoindre l’enclave espagnole de Ceuta, dans l’espoir d’échapper à la misère noire dans laquelle ils sont plongés, sans que leur monarque grassouillet lève le petit doigt pour les en sortir.  Ce roitelet joufflu et bien nourri occupe le territoire du Sahara occidental qui ne lui a jamais appartenu et n’est même pas fichu de libérer son propre territoire de l’emprise espagnole. Plutôt que de déverser votre bile sur l’Algérie, n’y a-t-il pas des sujets brûlants à traiter dans votre presse ? J’insiste et je persiste à vous dire de vous occuper de vos affaires et de cesser votre ingérence hystérique et maladive contre notre patrie bien aimée. L’Algérie et son armée ainsi que ses services de renseignement sont composés d’enfants du peuple et de patriotes qui ont défendu et qui continuent à défendre notre souveraineté territoriale. Notre pays n’a jamais orchestré des attaques contre qui que ce soit, alors arrêtez votre cirque grotesque. Au lieu de gaspiller l’argent de vos contribuables contre nous, occupez-vous de fournir du travail et des logements à vos citoyens plutôt que de les laisser dans la précarité, arrêtez votre suffisance et vos leçons de morale à sens unique. Cet Occident arrogant qui a répandu la guerre et le chaos partout dans le monde n’a pas à nous donner des leçons mais plutôt à nous demander pardon pour les crimes colonialistes et les ingérences impérialistes et autres coups d’État. Agenouillez-vous devant les génocides que vous avez provoqués dans les pays que vous avez rasés de la carte.

L’Algérie est bien au-dessus de vos pauvres combines et magouilles, et bien loin de la diplomatie de la pédophilie de la Mamounia. L’Algérie est plus grande que vous tous par son histoire et par le rêve merveilleux des martyrs de novembre. Sachez que ni vous ni vos roquets qui aboient contre notre pays ne pourrez jamais entamer notre volonté de résistance, ni mettre à genoux ce magnifique pays et son invincible armée, digne héritière de la glorieuse ALN. Vous n’avez rien appris de l’histoire. L’Algérie, son armée et ses services de renseignement issus de notre peuple, résisteront à tous les assauts néocolonialistes, sionistes et impérialistes. Le rêve magnifique des enfants de novembre qui a vu naître la jeune nation algérienne s’accomplira, c’est notre destin d’être des hommes libres et c’est le destin de l’Algérie d’avoir été et de rester la Mecque des révolutionnaires.

Le souffle de nos glorieux martyrs vivra en nous éternellement.

Mohsen Abdelmoumen

Published in https://www.algeriepatriotique.com/2021/05/31/ce-petit-pays-de-leurope-a-partir-duquel-le-makhzen-marocain-attaque-lalgerie/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :