Sonelgaz, cible du terroriste Ghannouchi

Publié le par Mohsen Abdelmoumen

Tunisie – Rached Ghannouchi reprend ses menaces d'effusions de sang ! -  Tunisie

Des informations très bien sourcées nous sont parvenues concernant l’organisation secrète Katibat Jound el Khilafa, bras armé du parti Ennahda de Ghannouchi. Ces informations attestent du projet d’assassinat du président tunisien Kaïs Saïed par cette organisation, laquelle va être activée pour organiser des attentats. Nous avons également appris que cette organisation terroriste détient des informations et des documents troublants qui ont été saisis par la justice tunisienne lors de l’incarcération de Mustafa Khidr, chef de ce groupe terroriste. Il s’avère que le sieur Khidr, propriétaire d’une pseudo auto-école, a échangé des informations avec les services secrets italiens après avoir contribué, par l’intermédiaire de son réseau terroriste affilié aux Frères musulmans, à la libération d’un journaliste italien détenu en Syrie. Le plus étrange, c’est que la libération du journaliste italien a été monnayée par une demande d’informations concernant la société algérienne Sonelgaz auprès des services de renseignement italiens.

Bien des questions se posent suite à cette nouvelle alarmante, questions qui nécessitent des réponses de toute urgence. En effet, pourquoi le terroriste Ghannouchi cherche-t-il à obtenir des informations sur Sonelgaz et dans quel but ? Pourquoi Sonelgaz est-elle le centre d’intérêt de la branche armée tunisienne et à qui celle-ci devait-elle délivrer ces données en Algérie, et à quelles fins ? Car l’information a été demandée par l’une des branches des Frères musulmans en Algérie, or le HMS est le plus proche tant au niveau organisationnel que politique du leader terroriste d’Ennahda. Qui a intérêt à obtenir des informations confidentielles concernant l’une des entreprises publiques algériennes des plus importantes si ce n’est le HMS de Makri lui-même ? Quelles sont les informations qui ont été recueillies ? Tous les mouvements affiliés aux Frères musulmans sont dotés d’une organisation secrète. Sachant cela, existe-t-il une organisation secrète du mouvement HMS en Algérie du même type que la Katibat Jound el Khilafa, bras armé du mouvement Ennahda ? Si cette organisation existe, quelle est sa capacité de nuisance ? De quelles armes dispose-t-elle ? Quel est le degré de son implication dans cette affaire ? Telles sont les questions que nous nous posons face au danger qui pèse sur notre pays mais qui restent pour l’instant sans réponse en attendant des investigations menées par nos services de renseignement dont la réputation d’efficacité est reconnue mondialement et qui ont pris les mesures nécessaires, nous n’avons aucun doute à ce sujet. L’Algérie a le droit de demander aux autorités tunisiennes d’interroger le chef de l’organisation secrète qui a été arrêté, Mustafa Khidr, afin de faire toute la lumière sur cette affaire et pour connaître le parti algérien qui a demandé des informations confidentielles sur Sonelgaz, et dans quel but.

 

J’avais évoqué la menace terroriste que représentait ce Ghannouchi pour l’Algérie dans mon précédent article. Nous voyons à présent que cette menace se précise de plus en plus. On ne peut que déplorer le fait que les médias algériens, une fois de plus, prouvent leur inutilité en ne s’intéressant pas le moins du monde à cette information, alors qu’il s’agit d’une question gravissime qui concerne la sécurité de notre pays.

L’Algérie est encerclée par le Makhzen marocain à l’ouest et les terroristes d’Ennahda à l’est, sans oublier les amis djihadistes de Ghannouchi en Libye, pays qui est devenu un sanctuaire djihadiste de plusieurs dizaines de milliers de terroristes. Notre chère patrie est plus que jamais menacée et notre rôle est de soutenir notre armée et nos services de renseignement. Il faut neutraliser tous les ennemis de l’Algérie qu’ils soient de l’intérieur ou de l’extérieur. La cohésion du front interne et son appui à l’ANP est une question de vie ou de mort, nous devons résister et nous résisterons. L’Algérie restera la dernière forteresse de la résistance dans un monde de traîtres et de brutes.

J’apprends en terminant ce texte que notre ANP a payé un lourd tribut aujourd’hui en combattant les incendies. 25 soldats et un gendarme ont péri dans les flammes, d’autres sont blessés. Nous sommes tous sous le choc. Non seulement nos soldats meurent en traquant les terroristes, mais voilà qu’ils perdent la vie en luttant contre les incendies criminels. J’ai une pensée émue pour ces martyrs du devoir et j’adresse mes sincères condoléances à leurs familles.

Mohsen Abdelmoumen

Published in https://www.algeriepatriotique.com/2021/08/11/pour-qui-un-chef-terroriste-tunisien-recoltait-il-des-informations-sur-sonelgaz/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :