Les jeux troubles du Makhzen marocain à Oran

Publié le par Mohsen Abdelmoumen

D.R.

Une fuite nous avait prévenu que le Makhzen marocain chercherait à saboter les jeux méditerranéens qui se déroulent à Oran du 25 juin au 5 juillet. Ce travail de sape a d’ores et déjà commencé lors de l’arrivée de l’équipe sportive marocaine à l’aéroport d’Oran ce mercredi 22 juin. Tous les Algériens ont en effet été abasourdis de voir l’accueil qui a été réservé aux athlètes marocains reçus à l’aéroport avec une haie d’honneur, des acclamations, des youyous, des « khawas khawas », etc. Les images retransmises par les télés poubelles, y compris celle dont le patron est en prison, tournaient en boucle sur les réseaux sociaux et chaque patriote algérien s’est demandé ce qu’il était arrivé à ses concitoyens d’Oran pour qu’ils manifestent un tel enthousiasme envers l’équipe d’un pays ennemi. En même temps, les torchons marocains habituels ont commencé à vilipender « la junte » algérienne pour avoir interdit son territoire à neuf journalistes marocains et les avoir « séquestrés » à l’aéroport d’Oran où ils ont dû passer la nuit avant d’être réexpédiés dans le royaume de la pédophilie et du « Prince des Croyants », ou plutôt Prince des Débauchés. Le 1er secrétaire de la Ligue des journalistes sportifs marocains est monté au créneau en utilisant un langage politique dénigrant « le régime militaire algérien » pour déclarer que la Ligue allait porter plainte contre l’Algérie auprès du Comité international des Jeux méditerranéens, comparant « l’agression » dont les journalistes marocains ont été « victimes » à l’agression de l’Ukraine par la Russie. Voilà ! Nous y sommes ! Nous sommes les « méchants » Russes et les Marocains sont les « pauvres » Ukrainiens. Un complot marocain vise donc à éliminer l’Algérie de toutes les compétitions sportives. Une question, Messieurs les Khorotos marocains, avons-nous lancé une opération dans votre pays ? Il semble que ce soit vous qui envahissiez notre territoire avec votre nuée de sauterelles fauchées et vos tonnes de cannabis. Par ailleurs, pourquoi n’y a-t-il eu aucun incident avec les autres délégations sportives et les autres médias internationaux qui sont venus couvrir les Jeux ? Il n’y a que cette entité voyou du Maroc qui pose problème et qui fabrique des complications. Comme par hasard…

Bien. Comme nous l’avons dit dans notre article précédent, notre devoir envers notre patrie nous impose de taper encore et toujours sur le même clou pour redresser les bretelles du Makhzen marocain, dans le souci bienveillant, bien évidemment, de l’empêcher de perdre son pantalon. Nous espérons que les sieurs Mansouri et Hammouchi apprécieront notre sollicitude.

Premier point, cette extravagance « youyoutesque » et khawakhawesque » à l’aéroport d’Oran, cette haie d’honneur, ces larmes de joie, ces applaudissements, ces trémolos dans la voix, etc. sont le résultat d’une opération bien étudiée par le Makhzen marocain qui n’est jamais à court d’idées pour nuire à l’Algérie. Mot d’ordre avait été donné aux immigrés marocains d’Oran par des agents du Makhzen infiltrés – et dieu sait si les Marocains sont nombreux là-bas – de venir en masse accueillir la délégation marocaine à l’aéroport et de lui réserver un accueil triomphal. La soumission de la diaspora marocaine à l’égard du Makhzen étant légendaire, nous avons vu le résultat. Devant ces images surréalistes, les patriotes algériens sont devenus fous de rage en croyant voir l’aplaventrisme des Oranais à l’égard des Marocains et ont crié à la trahison. C’était l’un des buts recherchés par le Makhzen : installer la discorde et la fitna entre Algériens. Or, les Algériens d’Oran n’avaient rien à voir dans cette foire répugnante. Nous l’avons dit dans notre article précédent et comme l’a révélé le journaliste français Malbrunot, la diaspora marocaine est encadrée par le Makhzen marocain qui travaille lui-même pour le Mossad israélien.

 

Second point, les neuf « journalistes » marocains qui ont été refoulés à l’aéroport n’avaient pas d’accréditation. Quand on envoie des journalistes couvrir un évènement dans un pays étranger, on doit toujours envoyer au préalable la liste de ces journalistes aux autorités du pays d’accueil afin d’obtenir leur accord. Tous les médias de la planète se conforment à ces règles. Le Maroc ne l’a pas fait. Pourquoi ? C’est très simple, l’entité voyou du Maroc voulait créer un incident et constituer un dossier contre l’Algérie. Plan perfide s’il en est. Car le sport n’est pas que des jeux, c’est avant tout de la politique. On le voit par exemple avec la façon dont les athlètes russes ont été interdits de toute participation à des compétitions sportives, et le but du Maroc est de nous réserver le même sort. Sachant que l’Espagne a mené une campagne auprès de l’Europe en nous qualifiant « d’alliés de la Russie » sur fond de la crise du gaz, pourquoi pas nous monter un dossier comme ils l’ont fait avec les Russes pour nous exclure de toutes les compétitions ?

L’entité voyou du Maroc a prévu d’envoyer deux délégations de « journalistes » en Algérie, encadrés par des agents du Makhzen qui doivent donner des instructions à leurs relais dans notre pays en vue de provoquer des incidents, de saboter les jeux, voire de commettre des attentats, de mettre le feu aux forêts, etc. comme ils l’ont dit eux-mêmes dans leur propagande. Ils nous ont tout dit concernant le sabotage de ces Jeux. Alors, pourquoi deux délégations de « journalistes » ? On sait très bien que les journalistes peuvent être eux-mêmes des agents infiltrés. On l’a vu dans bon nombres de situations. Bref, il s’agit d’être très vigilants par rapport à ce danger d’infiltration d’agents du Makhzen sur notre territoire. Force est de constater que nous avons raison de demander aux autorités algériennes de rapatrier les ressortissants marocains dans leur pays, car ces gens sont avant tout soumis au Maroc et obéissent aux injonctions du Makhzen, lequel n’arrête pas de s’en prendre à notre armée. Ici, connaissant la fibre patriotique et le caractère bouillonnant des Algériens, il a voulu provoquer la zizanie au sein de notre peuple en utilisant la diaspora marocaine. La servilité de celle-ci à l’égard du Makhzen constitue un danger permanent, une véritable bombe à retardement qui risque de provoquer des dommages considérables à notre pays.

Le Consul marocain à Oran n’a-t-il pas déclaré un jour à ses ressortissants installés en Algérie qu’ils vivaient en « territoire ennemi » ? Faut-il à nouveau faire le récapitulatif de tous les coups fourrés des Marocains à l’égard de l’Algérie, et ce, depuis l’Antiquité ? Le fait que cette entité voyou est dirigée par des « Juifs de cour » sionistes ? Que naguère le GIA, de sinistre mémoire, était bien à l’abri au Maroc ? Qu’aujourd’hui s’y activent contre l’Algérie des traîtres et des terroristes financés par le Makhzen, comme le MAK et Rachad ? Que le but du Maroc et de ses maîtres est de déstabiliser et de démanteler l’Algérie ? Devons-nous rappeler que l’ambassadeur du Maroc à l’ONU a montré une carte de l’Algérie amputée de la Kabylie ? Que les Marocains ont voulu nous envahir en 1963 et qu’ils continuent à réclamer des terres algériennes alors que nous avons été spoliés de notre territoire jusqu’à Oued Moulouya grâce aux bons soins de la France coloniale, qui, nous insistons sur ce fait, continue à dicter sa volonté au Maroc ? Jugurtha, l’émir Abdelkader, le colonel Lotfi, le détournement de l’avion du FLN, la Guerre des Sables, la trahison de Hassan II lors de la guerre des Six Jours… La liste de actes hostiles du Maroc envers l’Algérie est sans fin.

Nous avons constaté en outre que les « merdias » marocains à la botte du Makhzen se réjouissent de faire retentir leur hymne national en terre algérienne lorsque leurs athlètes décrocheront des médailles, considérant sans doute ce fait comme une victoire militaire. Nous rétorquons à ces drogués notoires : ne prenez pas vos rêves pour la réalité, vous fumez trop de shit pour avoir les idées claires. En cas de guerre entre nos deux pays, nous vous enverrons dans les abysses de l’Atlantique discuter avec les poissons s’ils veulent bien de vous. Un déluge de feu s’abattra sur vous. Tout d’abord, votre hymne « national » a été composé par un Français, Leo Morgan, comme votre pays a été créé par Lyautey, celui-ci créant le lupanar Bousbir dont vous êtes les enfants. On ne se lassera pas de vous le dire et vous ne pourrez rien y changer. Dites merci à la France pour ses bienfaits. Ensuite, rien ne prouve que vos athlètes soient vainqueurs des différentes compétitions auxquelles ils participeront. Néanmoins, si c’est le cas, n’allez pas croire pour autant que le fait de jouer votre hymne « national » sur le sol algérien soit une performance qui pourrait marquer une victoire quelconque sur l’Algérie. Vous êtes des nains et l’Algérie est un géant.

Les Marocains insistent beaucoup sur le fait qu’ils n’ont rien contre le peuple algérien mais plutôt contre ses dirigeants, comme on le constate dans la propagande mensongère de tous les relais du Makhzen, espérant des soulèvements de la population algérienne. Ils cherchent à séparer le peuple de ses dirigeants et de son armée mais ce que ces abrutis ignorent, c’est que notre armée est issue du peuple et n’est pas une armée de caste comme la leur. Notre armée s’appelle l’Armée Nationale Populaire et ils n’arriveront jamais à séparer le peuple algérien de son armée. Quant à nos dirigeants, ils ne viennent pas de la planète Mars. Eux aussi sont des enfants du peuple algérien. Les Marocains oublient ce qu’il se passe chez eux, ils sont dans le déni total, et les soulèvements se déroulent plutôt dans leur pays où règne la misère noire pendant que la famille royale se vautre dans le luxe et la lubricité. Après avoir envoyé leur chair fraîche dans les pays du Golfe, ils l’envoient maintenant dans l’entité sioniste d’Israël. Le Maroc est surendetté et ils auront bientôt des manifestations de la famine. Si l’Algérie est si mauvaise, pourquoi avons-nous un million deux cent mille Marocains sur notre territoire ? L’Algérie est mauvaise, mais l’argent algérien que vous envoyez au Maroc est bon ? Vous n’avez aucune dignité, dégagez de chez nous ! Chacun vit dans son pays ! Allez ouste ! Dehors !

Pour terminer, la Ligue des journalistes sportifs marocains et toute la presse marocaine aux ordres du Makhzen ont chanté en chorale pour protester contre le fait que la délégation sportive devait transiter par la Tunisie pour venir en Algérie, demandant l’ouverture de l’espace aérien. Pourquoi pas l’ouverture des frontières terrestres, pourquoi pas le rétablissement des relations diplomatiques, pourquoi pas leur fournir à nouveau du gaz ? Si l’Algérie avait fait exception en ouvrant à nouveau son espace aérien au Maroc, celui-ci aurait fêté cela comme une victoire contre nous. Car la perfidie du Makhzen marocain est sans limites. Donc n’attendez rien, il n’y aura ni ouverture de l’espace aérien, ni ouverture des frontières, ni relations diplomatiques, ni gaz, ni rien. Et nous réclamons l’expulsion manu militari des illégaux marocains chez nous. Vous avez prouvé à maintes reprises que vous êtes un pays ennemi, vous avez signé un accord sécuritaire avec l’entité sioniste d’Israël, vous voulez ouvrir une ambassade dans les territoires occupés de la Palestine, vous écrasez le peuple du Sahara occidental, et vous avez été et êtes toujours dans tous les sales coups contre l’Algérie. Vous n’arrêtez pas de cibler notre armée dans votre propagande abjecte, car notre armée vous dérange et dérange vos maîtres sionistes. Nous vous considérons comme un Etat vassal de l’entité sioniste d’Israël. Mais malgré tous vos complots et manigances, malgré votre travail de sape et votre propagande nauséabonde, les Jeux méditerranéens en Algérie seront couronnés de succès.

Un pays est fort par une armée forte et par le patriotisme de son peuple. Tenez-vous à carreau lorsque vous êtes chez nous, Messieurs les Khorotos marocains. Nous gardons un œil sur vous.

Mohsen Abdelmoumen

 

Published in https://tribune-diplomatique-internationale.com/makhzeh_marocain/

Published in https://www.algeriepatriotique.com/2022/06/24/les-jeux-troubles-du-makhzen-marocain-a-oran/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :