Ma réponse à l’agent du Makhzen Françoise Dominique Bastide

Publié le par Mohsen Abdelmoumen

Aristide maîtres marionnettistes

Aristide au royaume du baisemain… D. R.

Vous avez publié et commenté sur Facebook l’article que je vous ai consacré et qui a été publié le 3 août dernier dans Algériepatriotique. Pour votre gouverne, vous n’êtes pas assez importante pour faire la Une et vous figurez dans la rubrique « contributions ». D’emblée, je vous informe que ce n’est pas votre petite personne qui m’intéresse mais ceux qui sont derrière vous, les maîtres marionnettistes qui vous rémunèrent. Mais votre ego démesuré et les applaudissements de vos fans ignorants vous incitent à penser que vous êtes le centre d’intérêt. Je suis navré de vous détromper. Je vous avais demandé, Madame, de laisser nos morts tranquilles. Vous n’en avez pas tenu compte et vous continuez à vous servir de nos martyrs pour déverser votre venin contre l’Algérie. Il va donc falloir que je précise certains faits que vous semblez ignorer, ou plutôt, que vous feignez d’ignorer, car à la lecture de vos dernières publications sur Facebook et comme à votre habitude, vous travestissez la vérité historique de façon à ce qu’elle corresponde à la propagande makhzenienne dont, je le répète, vous êtes un porte-voix.

Je m’aperçois qu’à l’instar de tous les Marocains, vous aimez jouer les victimes pour vous constituer un capital sympathie chez vos abonnés sur les réseaux sociaux. J’aimerais que vous me démontriez à quel endroit je vous ai menacée dans mon article pour que vous prétendiez espérer que vous-même et votre famille restiez « en super forme ». Voyons, comme je vous l’ai dit plus haut, vous n’êtes pas assez importante, ni pour faire la « Une » d’un journal, ni pour finir en martyr, et puis, je suis un journaliste, pas un assassin, et j’écris au service de mon pays que vous ne cessez de vilipender au lieu de vous occuper de vos multiples affaires lucratives. Quant à « la junte » dont vous parlez, il n’y a pas de junte chez nous, nous avons une armée populaire et elle a bien autre chose à faire que de s’occuper d’un larbin du Makhzen comme vous. Il y en a tant ! Le fait que vous attaquiez continuellement l’Algérie prouve bien que vous êtes missionnée pour le faire sinon vous mèneriez votre vie tranquillement sans vous soucier d’autre chose que de jouir pleinement des bienfaits de la colonisation marocaine du Sahara Occidental. C’est la raison pour laquelle je me suis intéressé à vous, et, non, je n’ai pas passé un mois à éplucher votre compte Facebook, juste quelques heures, car tout est là à la portée de tous. J’ai prouvé par A + B que vous étiez un mercenaire du Makhzen avec mission de promouvoir l’afflux de colons étrangers à Dakhla, en plein Sahara Occidental occupé, et de propager la propagande du Makhzen. Vous n’êtes pas mon thème d’article préféré, mais à chaque fois que vous mettrez votre nez dans les affaires de mon pays, je viendrai vous remettre à votre place.

Je vous cite encore une fois : « Ils (les Algériens) n'ont pas dans leur logiciel l'amour désintéressé pour la patrie, le dévouement à l'intérêt général, l'honneur et la vertu comme étoile du berger ». Qui êtes-vous donc pour juger les Algériens ? Je n’ai jamais vu une telle suffisance et une telle hypocrisie réunies en une seule personne. Vous battez des records, Madame. On ne parle pas d’honneur, de vertu, et d’intérêt général quand on a la bouche pleine de poulpes et de tomates et que l’on vole à un peuple ses richesses. Au lieu de vitupérer contre le Polisario, « le Golem », comme vous l’appelez, et sa soi-disant maltraitance des enfants, parlez-nous donc des enfants marocains loués aux touristes pédophiles occidentaux. Evidemment, quand on sait que l’entité voyou du Maroc, vassale de la France et d’Israël, a été créée par le maréchal Lyautey en 1912 et qu’elle abrite le plus grand lupanar du monde à Bousbir, comment s’étonner que des enfants, garçons et filles, soient destinés aux plaisirs pervers des touristes amateurs de chair fraîche ? Et pendant ce temps, votre roi dépravé distribue ses largesses à une fratrie de courtisans jouisseurs. Il est vrai que quand on possède 8,2 milliards US$, on peut se permettre de gâter ses favoris. Allez, Madame, continuez donc à parler de l’honneur et de la grandeur de votre monarque d’opérette, vous faites bien rire tous les Algériens.

Brisons là, Madame, à la longue, vos persiflages répétitifs sont lassants, et vous êtes tellement prévisible. Nous avons compris que vous êtes un agent du Makhzen, de la DGSE et du Mossad et que vos patrons paient bien. Vous continuerez donc à propager vos mensonges tant que vous serez payée. Je vous laisse à vos dévotions à votre roi jouisseur et débauché qui se prélasse dans les bras de son boxeur préféré Abu Bakr et dont les frères, les petits truands Azaitar, bénéficient des largesses de votre monarque du cannabis et de la tomate pendant que le peuple marocain crève de faim. Pour les frères Azaitar, les voitures de luxe et la dolce vita, pour le peuple du Maroc, la prostitution et la mendicité. Et vous osez parler de « dévouement à l’intérêt général » ? Votre seul dévouement est consacré exclusivement aux intérêts du roi de la tomate et à ceux des généraux du poulpe. Quand on est dans le trafic du poulpe et de la tomate, on ne fait pas de littérature, Madame, car je vous rappelle que vous occupez illégalement un territoire qui ne vous appartient pas. Vous êtes dans le commerce illégal, c’est-à-dire dans le trafic. Selon les résolutions de l’ONU, vous êtes une hors-la-loi et vos mains sont pleines du sang des Sahraouis. Réveillez-vous, l’empire que vous servez part en lambeaux, en Ukraine, à Taïwan… Votre système est agonisant et appartiendra bientôt au passé. Vous allez payer pour les crimes commis contre les peuples, comme le peuple sahraoui, palestinien, irakien, libyen, etc.

Quant au « qui tue qui » si cher à Jean-Baptiste Rivoire et à son acolyte Patrick Baudouin, thèse que vous remettez sans cesse sur le tapis, parlons-en. C’est un sujet que je connais bien et que j’ai traité à plusieurs reprises. Je vous conseille de dire à vos lecteurs, ces béni-oui-oui stupides qui vous encensent, que l’armée algérienne a combattu et combat encore le terrorisme que votre pays le Maroc a toujours soutenu activement en finançant jadis le GIA et en lui livrant des armes, comme il finance aujourd’hui le MUJAO, Rachad et le MAK. Idem pour la France dont les services de renseignement encadraient l’envoi des djihadistes algériens et autres en Afghanistan pour combattre les Soviétiques et qui sont revenus en Algérie, forts de leur expérience de combat, pour massacrer le peuple algérien dans les années 1990. La France, obéissant à l’agenda de l’empire dont l’exécutant est la CIA, a toujours encouragé le mercenariat comme elle l’a fait dans le cas de la Syrie où Al-Nosra faisait « du bon boulot », selon Fabius, en coupant des têtes, et comme elle encourage le départ de la chair à canon aujourd’hui en Ukraine. Et la France est toujours votre maître, avec l’entité sioniste d’Israël pour chapeauter tout le monde.

C’est quand même bien chez vous, au Maroc, que le chef du GIA Abdelhak Layada s’était réfugié. C’est encore chez vous que trouvent refuge toutes les crapules terroristes. Votre royaume narcotrafiquant est impliqué dans la prise d’otages de Tiguentourine. C’est aussi de chez vous que proviennent les terroristes qui ont mis l’Europe à feu et à sang comme à Zaventem en Belgique, ou sur les terrasses à Paris, ou encore à Barcelone, et j’en passe. Rappelons ces deux touristes scandinaves décapitées dans les montagnes de l’Atlas. Tous ces terroristes d’origine marocaine sont encadrés par le Makhzen et pourraient aussi bien être recrutés par le Mossad israélien. Et ce n’est pas moi qui le dis, c’est le journaliste français Georges Malbrunot. C’est également votre royaume pourri qui participe au massacre du peuple yéménite et qui ferme les yeux sur celui du peuple palestinien. Votre « empire chérifien » comme vous dites a toujours été un instrument de l’empire, et du mauvais côté de l’histoire. Ses crimes sont innombrables.

Concernant les moines de Tibhirine, au lieu de continuer à condamner l’armée algérienne qui a payé un lourd tribut en combattant le terrorisme islamiste et qui continue à perdre des hommes dans ce combat, expliquez donc à vos abonnés les liens entre le GIA et l’ambassade française à Alger, et le rôle exact du colonel Clément. Parlez-leur aussi du journaliste français Didier Contant, qui est « malencontreusement » tombé du 7e étage de son immeuble alors qu’il enquêtait sur l’assassinat des moines et qu’il s’apprêtait à réfuter la thèse du « qui tue qui » que vous ressassez en boucle comme un perroquet. La cause de l’assassinat des moines est imputable aux politiciens français. Pour votre information, sachez que l’exécution des moines découle directement d’un règlement de comptes entre Juppé et Chirac, mais c’est sans doute trop compliqué à comprendre pour vous. Je vous conseille donc de lire mes articles. Quant au juge Trévidic, je lui ai consacré un article à l’époque où il a voulu venir jouer les cow-boys en Algérie. Nous n’avons jamais eu peur de lui, contrairement à ce que vous déclarez. L’Algérie et son armée n’ont peur de personne, sachez-le. Alors de grâce, Madame, taisez-vous, vous ne dites que des bêtises. Je l’ai répété à maintes reprises, le Makhzen n’est ni sérieux, ni intelligent, et sa propagande, que vous véhiculez activement, manque de crédibilité. Tous vos arguments peuvent être démontés un par un.

Vos FAR, traduit en français « les Rats », ont-elles déjà combattu le terrorisme ? Non. Où sont donc les batailles de votre armée royale ? Où sont les faits d’arme de vos généraux du poulpe et du cannabis ? La gloire s’obtient sur les champs de bataille et non pas sur un clavier d’ordinateur dans un salon de la Mamounia, dans l'entité du Bousbir marocain. Vos soldats abrutis par le cannabis fuient devant le Golem « avec lequel il faudra désormais compter » comme vous le dites. Oui, Madame, il faudra toujours compter avec le Polisario et il réussira un jour à vous chasser, vous et vos maîtres, de ses terres, comme les factions palestiniennes finiront tôt ou tard par venir à bout de l’entité sioniste criminelle d’Israël qui vous dirige via ses « Juifs de cour ».

Quant à nous, les patriotes algériens, nous continuons à soutenir notre armée et nos services de renseignement qui protègent notre patrie contre les attaques de l’ennemi. Sachez que nos héros militaires ont été honorés car ils se sont distingués par leur courage et leur honneur, les véritables courage et honneur, pas les ersatz vantés par les bonimenteurs de votre espèce. Alors, à bas les traîtres et les mercenaires du Makhzen et les généraux du poulpe et du cannabis, ainsi que leur roi de la débauche et de la tomate ! Vive l'ANP, digne héritière de la glorieuse ALN, et vivent les services de renseignement algériens ! Gloire à nos martyrs et vive l’Algérie !

Et je persiste et je signe :

Mohsen Abdelmoumen

Published in https://www.algeriepatriotique.com/2022/08/07/ma-reponse-a-lagent-du-makhzen-francoise-dominique-bastide/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :